1 janvier 2015

Le Violon d'Ingres

Cliquez ici pour lire notre dernier article sur le violon d'ingres : clic (juillet 2017)
Mise à jour de l'article le 17 juillet 2016 ... Pour découvrir notre article complet concernant le Violon d'Ingres, il suffit de défiler l'article vers le bas jusqu'au titre "un dîner au Violon d'Ingres"...

Un déjeuner au Violon d'Ingres, été 2016

C'était le 15 juillet, nous découvrions ce matin-là l'horreur qui s'est produite à Nice. Encore un attentat... Pour autant, il faut bien continuer de vivre et se réjouir des bons moments en famille, en amoureux et même en solo. Peut-être que ce genre d'évènements malheureux nous rappellent aussi que la vie ne tient qu'à un fil et donc, que l'on devrait savourer chaque minute de celle-ci.


C'est ainsi que nous emboitions le pas pour nous rendre dans notre restaurant préféré, une frisquette journée d'été. S'il fait bon, vous pourrez aussi profiter d'une terrasse fleurie.

Nous avons déjeuner "à la carte" mais le restaurant propose un menu du jour sous la forme d'entrée, plat et dessert pour 36 euros, ce qui est tout à fait respectable... Sans compter que vous pouvez obtenir une réduction allant jusqu'à -40 % en réservant par le biais du site Internet La Fourchette (clic).

Vous démarrez par une mise en bouche bien fraîche... Velouté de courgette, espuma de fenouil et un escabèche (rillette) de sardine à l'ananas. Surprenante et agréable association de saveurs.


En guise d'entrée, nous avons commandé deux plats différents de foie gras. Pour ceux que cela heurte de consommer du foie gras en été ou en général, sauter le paragraphe, merci ! ;-)

Le foie gras poêlé, sauce à l'oignon confit à tomber à la renverse ! et girolles fraîches.


Le foie gras en version plus fraîche, foie gras cuit au torchon, gelée de fraise et chutney de pêche. Le tout se mariait idéalement ensemble. Le chutney de pêche n'étant pas très aigre doux du fait de la douceur et de la sucrosité de la pêche. Une entrée en matière déjà bien gourmande !


Pour le même plat, nous avons choisis le même, en grand fan de noix de St Jacques que nous sommes ! Le riz qui accompagnait ce plat était bien crémeux avec des tous petits morceaux d'abricot qui relevait le tout, exquis ! J'aime beaucoup utilisé le riz noir, il a un goût que j'apprécie particulièrement et visuellement cela change du riz blanc traditionnel. Saviez-vous que la vanille s'allie très bien avec la St Jacques ?

- Noix de Saint Jacques à la Plancha à la vanille, duo de riz à l'abricot, ravioles de homard -


 Ahhhhhhh le dessert !! Je suis certaine que vous l'attendiez avec impatience ! Je vous avoue que j'ai eu du mal à me décider car un troisième dessert était proposé à base de pêche. Une variation de la pêche melba avec une mousse et de la pêche au sirop... Cela aurait été d'ailleurs beaucoup plus raisonnable comme dessert pour clore ce festin... Et non ! J'ai choisi un dessert qui peut paraitre lourd mais qui est si bien réalisé que l'on ne sent pas trop le côté "riche" qui pourrait retomber sur l'estomac, et surtout sur les hanches ! ;-)

- Il s'agit d'un mille feuille Paris-Brest à la fraise et sorbet fraise -


Le deuxième dessert choisi était un peu plus léger et tout aussi gourmand !

- Tartelette Gianduja à la framboise et confiture de lait avec un sorbet framboise - 


Vous n'allez pas vous arrêter en si bon chemin ?! ... il y a encore quelques mignardises pour bien apprécier la fin du repas ;-)



Un dîner au Violon d'Ingres, le 31 décembre 2014... 

Nous espérons que vous avez tous passé une merveilleuse nuit de la St Sylvestre et vous souhaitons encore nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
Pour notre premier article de l'année, nous avions envie de vous faire une petite chronique culinaire en vous racontant notre magnifique dîner au Violon d'Ingres, un petit restaurant (seulement par sa taille !) au cœur du quartier de la Robertsau à Strasbourg. Il 'agit d'un restaurant gastronomique dont le chef s'appelle Eric Meyer. Nous avons le privilège d'avoir pu goûté sa cuisine à plusieurs reprises et même déjà l'an dernier pour le passage à l'année 2014 ! L'ambiance est chaleureuse et on sent que les personnes présentes passent un agréable moment, certains en couple, d'autres en famille, entre amis ou même en solo... Tous prennent du plaisir à apprécier un tel service et une telle qualité culinaire, il y a comme un air de bienveillance et de bonheur palpable dans la salle.

Le restaurant est au calme et possède une terrasse très agréable dès les beaux jours. Il y a environ une dizaine de tables qui sont bien disposées, dans le sens où, vous avez l'impression d'être seul dans le restaurant et presque, que l'on vous sert dans votre salon. Le serveur et la serveuse, très avenants, sont d'une discrétion imparable. 


Les produits et la cuisine sont excellents, les mariages entre les saveurs, un vrai délice ! Nous ne nous lassons pas d'aller déguster les plats de la carte qui changent au fur et à mesure des saisons. 
En terme de budget, le rapport qualité prix est tout à fait intéressant. Pour les grands gourmets au petit budget, sachez que le Violon d'Ingres est référencé par le site web de La Fourchette. Si vous effectuez votre réservation de table avec ce site, vous pouvez obtenir jusqu'à 40% de réduction sur votre addition hors boisson.

C'est une adresse où nous aimons nous rendre pour son charme, sa qualité culinaire ainsi que pour le service. Nous aimons à penser que se rendre au Violon d'Ingres, nous permettra toujours, de passer un délicieux moment, culinaire et romantique.

En quelques photos, nous vous laissons découvrir le menu de la St Sylvestre 2014 que nous a réservé le Chef du Violon d'Ingres.



           Le Violon d'Ingres se trouve au 1, rue du Chevalier Robert 67000 Strasbourg Robertsau (Page Facebook ici)



La dégustation de mises en bouche : une tatziki au poivron rouge, une huître sauce sashimi et une crème brulée au foie gras. Ça commence en grande pompe !


Un nectar de framboise raffiné pour accompagner le début du repas.



Foie gras de canard aux fruits du Baerewecke, marmelade aux agrumes
Une entrée de saison, un foie gras bien assaisonné, une compotée de clémentine, un craquelin de pain d'épices et une gelée de Porto, très sympa ! A cette occasion, j'ai aussi découvert ce qu'est le Baerewecke : il s'agit d'une brioche traditionnelle que l'on prépare en Alsace à cette époque de l'année. A l'intérieur, on ajoute des fruits confits qui se trouvaient aussi au milieu du foie gras. Le Violon d'ingres a pour coutume de servir une tranche de kouglof grillé pour accompagner le foie gras, astucieux !


Médaillon de homard, Caviar Sturia Vintage, blinis et crème d'Isigny
Toute une poésie ! Je ne sais pas si vous avez déjà goûté la crème d'Isigny, on en trouve en grande surface, c'est une crème vraiment très goûteuse. Nous avons beaucoup aimé le mariage des saveurs dans ce premier plat.


Noix de St Jacques croutées au sésame, cannelloni farci aux poireaux, sauce citron de Nice
Wahouuuu ! Sans nul doute notre plat préféré de la soirée ! Tout était si fondannnnnnt, la perfection était au rendez-vous. Les amoureux des St Jacques sont au paradis lors de la dégustation de ce plat. On en redemanderai mais il fallait se réserver pour la suite ...


Carré de veau fondant, embeurrée de vitelottes, sauce aux truffes
Oui, oui, oui, trois fois oui ! En voilà un plat bien gourmand. Vous connaissez la vitelotte ? C'est une pomme de terre violette, je trouve qu'elle est rigolote à cuisiner car elle met de la couleur dans le plat. Ce que j'aime ici, mise à part la douceur de la viande, c'est la sauce qui va si bien, relevée avec la truffe...que l'on se plairait même à saucer avec du pain !


Feuilleté au Brie de Nangis
On le dit moins fort que le brie de Meaux mais nous l'avons trouvé bien doux et bien crémeux (Les petits gourmets ne sont pas fans de fromage très forttttt). Ce brie est réalisé en Seine et Marne, cette petite interlude croustillante et fromagère était très bonne.


La gourmandise de la St Sylvestre
On pourrait aisément se dire qu'après tous ces plats, on n'arrivera jamais déguster le dessert... Mais non, il y a toujours un petit peu de place pour le final voyons... Alors, nous avions, un entremet biscuit framboise et mousse fruit de la passion (très léger!), un sorbet pamplemousse (très frais, cela me donne l'idée de tester une recette comme cela, à la fin du repas, ça descend tout seul) et une petite grappe de fruits rouges (mûres, groseilles et myrtilles). Un DE-LI-CE.


Les mignardises
Et quand on pense que c'est fini, il y en a encore :-) Pour accompagner la tisane digestive à la menthe poivrée, on vous offre encore quelques petites douceurs (florentins, moelleux, guimauve citron, financier framboise et bredele cannelle)

Après tout cela, j'imagine que vous êtes convaincus de vous rendre très prochainement dans ce petit écrin, qui vous réserve, de grandes surprises culinaires et un délicieux moment.

Merci à Eric Meyer et à toute son équipe pour ce charmant dîner de transition vers l'année 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires :-)